Depuis plusieurs années, Peuple et Culture développe un projet urbain en résistance sous forme d’un jardin collectif.

Celui-ci produit des expériences diversifiées tout en s’organisant autour d’objectifs communs à l’ensemble de celles et ceux qui s’y impliquent. Au-delà de ces visées communes (promouvoir l’agriculture urbaine, protéger et aménager les espaces verts, produire – et consommer – des aliments locaux de qualité, s’approprier un milieu de vie... ), le jardin collectif est aussi devenu un lieu de culture politique et de démocratie participative : cogestion ou autogestion d’une organisation, réflexions et prises de décisions en groupe, appartenance identitaire à une collectivité et à un lieu, remise en question des pratiques économiques et environnementales dominantes, recherches d’alternatives, émancipation progressive de l’hégémonie industrielle occidentale qui ravage l’agriculture paysanne ... 

Infos & inscriptions: 04/368 82 32 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

 Jardin 2018 300px n

 

En 2018, des participant.e.s du jardin collectif se sont aussi impliqué.e.s dans le projet du collectif « STOP D.I.C. (*), pas ici et nulle part ailleurs » en réfléchissant puis en fabriquant, avec du matériel de récupération, un espace convivial composé de bancs, d'une table, de bacs de végétation et... de la boîte « Enfin Livres ». Ils/elles ont ainsi contribué, avec le soutien de l'Echevin de l'Environnement et de la Propreté de la Ville de Liège, à lutter contre les (*) Dépôts d'immondices Clandestins et à améliorer le cadre de vie des habitants.

IMG 20180831 155936 300px

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter