L’objectif des fondateurs de Peuple et Culture est clairement affirmé dans le manifeste "Un peuple, une culture" rédigé en 1945.

Il s’agit de "rendre la culture au peuple et le peuple à la culture".


Le Manifeste s’affirme d’abord comme un témoignage collectif : "Ouvriers, syndicalistes, ingénieurs, officiers, professeurs, artistes, nous nous efforcerons de poser suivant les réalités de l’époque, les bases d’une véritable éducation des masses et des élites".


Une ligne d’action

"La culture populaire ne saurait être qu’une culture commune à tout un peuple.

Elle n’est pas à distribuer.

Il faut la vivre ensemble pour la créer".


Un nouvel humanisme

"La culture naît de la vie et retourne à la vie…

L’humanisme nouveau n’est pas une conception a priori, il est simplement un ensemble de principes qui s’exprime

dans un style de vie personnel et collectif : il est la base d’une culture commune".


Des méthodes

L’éducation populaire doit élaborer des méthodes pédagogiques originales, tel

l’Entraînement mental, historiquement conçu et mis en œuvre par Joffre Dumazedier, Bénigno Cacérès et Peuple et Culture.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter