Les 4,5 et 6 décembre 2019 de 9h à 17h, à l'espace Caceres de Peuple et Culture, Rue du Beau Mur 45 4000 Liège.

 


photo dép europ 200px

Le « Planspiel » a pour objectif de faire vivre aux participant.e.s un processus démocratique de décision politique. Inspiré du jeu de rôle, il permet d’entrer « dans la peau » de femmes et hommes politiques et de travailler sur des enjeux de société.

Lors de cette journée , vous serez invité.e.s, dans le cadre de la proposition législative ordinaire européenne, à discuter et à vous prononcer sur une  proposition de loi -  fictive mais réaliste – émanant de la Commission européenne : l’interdiction de la distribution gratuite d’emballages à usage unique en matière plastique (ou contenant du plastique), en aluminium ou en polystyrène pour l’alimentation, les boissons à emporter et la livraison de nourriture. DÉCOUVREZ EN IMAGES

 

Méthodologie

La découverte de la méthode par l’expérimentation place les participant.e.s au cœur du processus d’apprentissage en les mettant en situation d’agir. Tout au long de la journée, la réflexion, la négociation, le débat contradictoire, la prise d’initiative, le travail de groupe sont stimulés.

Conditions de participation 

La participation à la journée est entièrement gratuite

Public 

La journée s’adresse à des travailleur.euse.s salarié.e.s ou bénévoles des secteurs associatifs et du secteur non marchand public et privé.

Le nombre de participant.e.s est limité à 30.

 

Dates et lieu

Dans les locaux de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège, les 4,5 et 6 décembre 2019 de 9h à 17h.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Dates et lieu

La formation aura lieu les 15 et 16 janvier de 9h à 16h00, à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

Objectifs

L’objectif du module de formation est de permettre aux associations  d’appréhender le décret wallon d’intégration en vue d’optimaliser leur candidature à l’appel à projets des initiatives locales d’intégration et l’évaluation de leurs actions.

Contenus

Le groupe sera invité à

-          Examiner le cadre légal sur lequel repose l’appel à projets ;

-          Analyser le formulaire pour se l’approprier ;

-          Comprendre les relations contractuelles entre les associations qui répondent à l’appel à projets et les pouvoirs qui les subventionnent ;

Méthodologie

La pédagogie est ascendante, elle part du vécu et des expériences des participant.e.s. Ce savoir expérientiel mutualisé sera complété d’apports théoriques  nécessaires à appréhender le cadre institutionnel ainsi que les droits et les devoirs de chacune des parties.

Public

Les ILIS (Initiatives locales d’intégration) et les associations en éducation permanente.

Prix

15€

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Du 17 au 21 juin 2019

L’actualité éclaire un peu plus chaque jour l’urgence de sociétés plus justes, plus démocratiques et plus solidaires. Bâtir cet avenir désirable nécessite de prendre en compte les mutations profondes que nous connaissons aujourd’hui et de relever collectivement les défis environnementaux, sociaux, culturels et économiques qui en découlent.

C’est pour partir à la recherche de réponses associatives à ces défis que nous développons le projet « C’est possible.EU », en partenariat avec la Fédération des Centres sociaux et socioculturels en France, la Ufa fabrik en Allemagne et Arci Culture Solidali en Italie.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Pièce jointes
File
Download this file (Erasmus Poitiers.pdf)Erasmus Poitiers.pdf

 

Le mardi 23 avril 2019 de 9h à 17h @Peuple et Culture

photo dép europ 200px

Le « Planspiel » a pour objectif de faire vivre aux participant.e.s un processus démocratique de décision politique. Inspiré du jeu de rôle, il permet d’entrer « dans la peau » de femmes et hommes politiques et de travailler sur des enjeux de société.

Lors de cette journée , vous serez invité.e.s, dans le cadre de la proposition législative ordinaire européenne, à discuter et à vous prononcer sur une  proposition de loi -  fictive mais réaliste – émanant de la Commission européenne : l’interdiction de la distribution gratuite d’emballages à usage unique en matière plastique (ou contenant du plastique), en aluminium ou en polystyrène pour l’alimentation, les boissons à emporter et la livraison de nourriture. DÉCOUVREZ EN IMAGES

 

Méthodologie

La découverte de la méthode par l’expérimentation place les participant.e.s au cœur du processus d’apprentissage en les mettant en situation d’agir. Tout au long de la journée, la réflexion, la négociation, le débat contradictoire, la prise d’initiative, le travail de groupe sont stimulés.

Conditions de participation 

La participation à la journée est entièrement gratuite

Public 

La journée s’adresse à des travailleur.euse.s salarié.e.s ou bénévoles des secteurs associatifs et du secteur non marchand public et privé.

Le nombre de participant.e.s est limité à 30.

Date limite des inscriptions :  22 avril 2019 

Renseignements et inscriptions :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 0476/228946  

 

Dates et lieu

Dans les locaux de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège, le mardi 23 avril 2019 de 9h à 17h.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Dates et lieu

La formation aura lieu les 12 et 13 février de 9h à 16h30, à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

Objectifs

L’objectif du module de formation est de permettre aux associations  d’appréhender le décret wallon d’intégration en vue d’optimaliser leur candidature à l’appel à projets des initiatives locales d’intégration et l’évaluation de leurs actions.

Contenus

Le groupe sera invité à

-          Examiner le cadre légal sur lequel repose l’appel à projets ;

-          Analyser le formulaire pour se l’approprier ;

-          Comprendre les relations contractuelles entre les associations qui répondent à l’appel à projets et les pouvoirs qui les subventionnent ;

Méthodologie

La pédagogie est ascendante, elle part du vécu et des expériences des participant.e.s. Ce savoir expérientiel mutualisé sera complété d’apports théoriques  nécessaires à appréhender le cadre institutionnel ainsi que les droits et les devoirs de chacune des parties.

Public

Les ILIS (Initiatives locales d’intégration) et les associations en éducation permanente.

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 22 et 25 février 2019, de 09h30 à 16h30 

à l'espace CACERES de Peuple et Culture - rue du Beau Mur, 45 - 4030 Liège.

 

Objectifs

- Permettre aux participants d’approfondir la démarche interculturelle en termes de réflexion sur soi mais aussi en termes de pratiques pédagogiques ;

- Permettre à chacun des participants de se questionner sur son identité et sa diversité et de conscientiser ses représentations sociales (stéréotypes et préjugés) ;

- Prendre conscience de sa manière de communiquer dans un contexte multiculturel pour développer des techniques qui facilitent le dialogue interculturel ;

- Mieux comprendre afin de mieux rencontrer l’autre dans sa complexité.

 

Contenus

Jour 1 :

- La communication interculturelle : décentration, compréhension du système de l’autre et négociation …

Jour 2 :

- La démarche interculturelle dans ses pratiques de formation ;

- La gestion interculturelle de groupes multiculturels en formation.

 

Méthodologie

La pédagogie active caractérise la méthode employée. Elle se concrétise par des activités interactives basées sur des situations vécues par les travailleurs (au niveau personnel, interpersonnel, professionnel) et par des mises en situation apportées par les formateurs ou par le groupe.

Les différents exercices seront suivis systématiquement de débriefings complétés par des apports théoriques.

 

Public

Les formateurs et formatrices FIC/AOC.

Intervenante Dina Sensi, formatrice du Discri.

PAF - 15 €

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Dates et Lieu

La formation se déroule les 14, 15 et 28 mars 2019 de 9h30 à 16h30, à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège (Grivegnée).

Objectifs

La formation par la combinaison des apports de l’approche interculturelle aux outils de la médiation explore les différents modes de gestion de situations difficiles. Elle a pour objectif de sensibiliser aux différences de logiques culturelles et à leurs légitimités. Elle permet de  dépasser le stade dit du « choc culturel » par la création d’un espace de rencontre de(s) l’autre(s) au sein duquel des solutions pour vivre ensemble pourront émerger, sans perdants.

Contenu centrés sur :

Ma culture, mon identité culturelle :

- Etre d’ici : éléments culturels partagés ;

- Mon identité culturelle : ma singularité ;

- Zones conscientes et inconscientes de la culture : lieux du choc culturel ;

- Préjugés, stéréotypes et croyances : les reconnaître, comprendre leur utilité, les neutraliser.

Centré sur la rencontre avec la différence :

- Schéma de la communication notamment non verbale ;

- Différents modes de gestion de situations difficiles ;

- Application à la diversité culturelle ;

- Chocs culturels (de préférence fournis par les participants) ;

- Décodage d’un choc culturel : analyse et recherche de solutions « win-win » ;

- Attitudes médiatrices : recul, neutralité, assertivité, clarification, reformulation …

Etude des cas :

- Des cas du terrain, des situations qui ont posé ou posent problème ;

- Décodage et recherche de solutions ;

- Travail sur la recherche de solutions « win-win » ;

- Apport de grilles de décodages.

Méthodologie

La formation s’appuie sur le vécu et sollicite l’expérience des participants via une implication à l’intérieur d’un espace sécurisant où les limites personnelles de chacun.e.s seront respectées … diversité oblige !

Les apports théoriques ressourceront l’intelligence collective bâtie, dans le groupe, au départ des savoirs expérientiels amenés par les participant.e.s. 

Public

Animateur, formateur, responsable associatif et acteur associatif des secteurs de l’Intégration, de la Jeunesse, du Socio-Culturel et du Psycho-Médico-Social.

 

Prix : 15€ par personne pour les 3 journées.

Inscriptions 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Dates et Lieu

La formation se déroulera les 15, 16, 17 avril et 14 mai 2019 de 18h à 21h30, à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège. 

Objectifs

La formation a pour objectif de donner les bases de la comptabilité simple à toute personne qui est amenée à prendre en charge la gestion financière d’une association. Elle vise à répondre aux besoins spécifiques des petites asbl et adapte son horaire en fonction des contraintes horaires de leurs membres.

Contenus

  • Cerner les grands principes d’une comptabilité simplifiée ;
  • Etablir une comptabilité simplifiée ;
  • Collecter et classer les pièces comptables ;
  • Encoder des pièces comptables dans un livre ;
  • Réaliser l’inventaire de ses avoirs ;
  • Etablir les comptes annuels.

Méthodologie

La formation alterne de courts exposés théoriques et des exercices pratiques.

Public

Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchands publics ou privé.

Prix : 15€ par personne pour les 3 journées

Inscriptions 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Arpenter un livre ?

L’arpentage a été utilisé, en France, dans le milieu ouvrier du 19eme siècle, pour favoriser l’appropriation du savoir de tous par tous. Cette pratique, qui s’est ensuite perpétuée dans les associations d’Education populaire,  permet de lire un livre collectivement, en peu de temps, par un découpage et une répartition des contenus  entre les        participant(e)s. La mise en commun s’effectue au sein d’un dispositif d’échanges et d’analyses critiques autour des idées développées dans chacune des parties.

Objectifs

  • ·Découvrir des pensées, des auteur-e-s, des théories.
  • ·Acquérir des savoirs communs et des références communes pour sortir des dominations.
  • ·Construire de l’intelligence collective.
  • ·Expérimenter une pratique de lecture collective qui articule les savoirs d’un auteur et  ceux des lecteurs.

 

Au Programme des deux journées

« Le peuple contre la démocratie » de Yasha Mounk

Ce n’est ni plus ni moins que la fin de la démocratie que le politologue américain envisage dans son livre, si on ne se bat pas pour la défendre. Pendant des années, Yascha Mounk a fatigué ses proches à force de leur annoncer qu’une vague populiste allait déferler sur les démocraties occidentales. Ses amis lui reprochaient de crier au loup, de jouer les cassandres. Aujourd’hui, le jeune et brillant professeur de théorie politique à l’université de Harvard n’a plus ce problème : un peu partout, on a enfin pris conscience qu’en Amérique du Nord comme en Europe occidentale, les citoyens se détournent de la démocratie en nombre de plus en plus important. A la veille de scrutins décisifs pour l’avenir en Europe, une nouvelle question se pose : comment réveiller le désir entre les citoyens et la démocratie, quand les peuples se laissent draguer — et séduire — par des candidats aux régimes musclés ?

Pédagogie

Notre modèle pédagogique ascendant s’inscrit en rupture avec l’enseignement traditionnel : nous utilisons des méthodes actives qui placent les participants au cœur des processus d’apprentissage en les mettant en situation d’agir. 

Prix

La participation s’élève à 60€ par participant(e) (remboursé par le Fonds 4S pour les travailleurs des commissions paritaires 329.02 et 329.03) Ce prix comprend le livre et la participation aux 2 journées de formation.

Dates et lieux de déroulement

La formation aura lieu à l’Espace Cacérès  de Peuple et Culture ASBL, rue du Beau Mur  45 à 4030 Liège (Grivegnée) les 29 et 30 avril 2019 de 9h à 17h.

Inscriptions 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 

Méthode d'expérimentation de processus politique de décision démocratique.

 

Du 6 au 10 mai 2019 (COMLET)
En Belgique
(Centre Culturel La Marlagne à Wépion)

 

Du 28 janvier au 1er février 2019 (COMPLET)

En France

(Centre de rencontre de La Coûme)

Mosset - Pyrénées Orientales

 

 


Formation Plan SPIELimg Page 1 200px

 

Formation Plan SPIELimg Page 4 200px

Formation Plan SPIELimg Page 2 200pxplus

 

Formation Plan SPIELimg Page 3 200px 

 

Renseignements et inscriptions : Nancy Hardy / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 0476 228946

 


 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 

La formation se déroulera les 6, 9, 10 mai - 3 juin de 9h30 à 16h30 à l'espace CACERES de Peuple et Culture - rue du Beau Mur, 45 - 4030 Liège.

Cette formation a pour objectifs de/d’:

 outiller les professionnel-le-s sur des questions de parentalité étant entendu que les conceptions du rôle de parents, les façons d’agir vis-à-vis d’un tout-petit peuvent varier en fonction des personnes, des contextes de vie et de leurs ancrages culturels qui peuvent parfois se montrer fort éloignés des codes et normes en vigueur en Wallonie ;

 élaborer des initiatives et projets interculturels et concrets dans le domaine de la parentalité.

Contenus

Phase 1 : Se découvrir et découvrir l’« Autre »- Les fondements des approches interculturelles

Phase 2 : Les actions interculturelles en faveur de la parentalité

Réfléchir aux raisons qui amènent à entreprendre une action en faveur de la parentalité ;

Consolider et élaborer des initiatives et projets concrets et interculturels concernant la parentalité qui  -renforcent l’implication et la participation des parents dans la structure d’accueil ;- élargissent les espaces et moments créatifs de dialogue et d’alliance sur les pratiques et conceptions éducatives ;

                                                                                                                                                                 - renforcent des pratiques éducatives qui favorisent le développement harmonieux des enfants tant au sein des familles que dans les structures d’accueil.

Phase 3 : Analyse des actions mises en place par les participant-e-s sur le terrain en vue de les améliorer

Méthodologie

Les principes pédagogiques de la formation se fondent sur le socioconstructivisme qui prône la co-construction collective en sollicitant le partage des représentations et des connaissances déjà actives dans le groupe. Celles-ci sont complétées et structurées au travers de diverses activités et apports théoriques en vue d’améliorer ou renforcer les pratiques professionnelles.D’entrée de jeu et puis tout au long de la formation, la formatrice s’attache à créer un climat de confiance, de sécurité et de bienveillance au sein du groupe, condition nécessaire à la réussite de tout processus formatif.

Public :Les professionnels du secteur de la petite enfance

IntervenanteAngela MORICONI, formatrice de Mosaïcas SPRL.

Dates : les 6, 9, 10 mai - 3 juin de 9h30 à16h30

PAF - Gratuité pour le secteur de la petite enfance.

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45-C23 - 4030 Liège.

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Renseignements et inscriptions :Complétez le bulletin d'inscription en version PDF téléchargeable sur le site de l’ONE à renvoyer au Discri : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

les 15, 16, 17 mai 2019 - de 9h à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture - rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège

 

Objectifs

La formation vise à accompagner les associations d’Education permanente des adultes dans l’écriture de leur rapport annuel d’activités dans le respect des missions du décret de la FWB du 17 juillet 2003 et des critères quantitatifs et qualitatifs de ses arrêtés d’application.

Au départ des thématiques, des projets et des activités développées par les participants, la formation propose en 4 journées de :

• Se réapproprier collectivement le cadre légal (exposé des motifs, décret du 17 juillet 2003 et arrêtés d’application) ;

• Travailler la définition d’objectifs, de critères et d’indicateurs d’évaluation ;

• Bâtir des processus porteurs des visées politiques de l’éducation permanente et d’en faire le récit.

 

Méthodologie

La formation alterne entre des courts exposés théoriques, des temps d’échanges et des exercices pratiques.

Public Travailleurs salariés ou bénévoles ainsi que responsables d’ASBL reconnues et subventionnées dans le cadre du décret Éducation permanente des adultes qui rencontrent des difficultés à inscrire leurs pratiques dans les visées politiques ou qui éprouvent des difficultés à écrire leur rapport annuel d’activités.

PAF 15 €

 

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 23, 24 et 27 mai de 9h30 à 16h30 à l’Espace CACÉRÈS de Peuple et Culture- rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège

 

Objectifs

La formation a pour objectif d’outiller les associations à intégrer la démarche interculturelle et toutes ses implications, tant au niveau personnel qu’institutionnel :

• Préparer, mener et évaluer un projet en intégrant de manière systématique la démarche interculturelle ;

• Déployer la pédagogie interculturelle dans des projets de formation (FLE, citoyenneté et ISP) ;

• Créer, imaginer des actions interculturelles d’intégration en lien avec l’action sociale participative. Contenu

• Rappel de la démarche interculturelle et analyse de ses implications : travail sur l’identité, la culture, les préjugés et stéréotypes, les chocs culturels, la négociation du vivre ensemble, les phases clés de la démarche interculturelle, la transformation d’un système grâce à la démarche interculturelle. Exercices pratiques, exposés théoriques et mise en débat ;

• Préparer un projet interculturel : il s’agira de croiser toutes les phases de préparation et d’écriture d’un projet avec la démarche interculturelle ;

• Mise en situation de transformation de modules et de séquences de formation en clés interculturelles à partir de matériel pédagogique apporté par les participants ;

• La pédagogie interculturelle dans les formations pour adultes en milieu multiculturel : les principes de la pédagogie interculturelle sur base des projets amenés par les participants ;
• La démarche interculturelle dans des actions socio-culturelles participatives : la transformation d’actions participatives grâce à la démarche interculturelle sur base d’exercices à partir d’actions apportées par les participants ;
• Évaluation - suivi de la formation.
 
Méthodologie
La pédagogie active caractérise la méthode employée, elle se concrétise par des activités interactives basées sur des situations vécues par les travailleurs (au niveau personnel, interpersonnel, professionnel) et par des mises en situation.
 
Public
Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchand public ou privé.
 
Prérequis nécessaire : une formation ou une sensibilisation à la communication interculturelle.
 
Prix : 15 €/personne
 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 13, 14, 19, 20 & 21 juin 2019, de 09h30 à 16h30, à l'espace Caceres de Peuple et Culture.

La formation, basée sur la méthode développée par l’organisation EPTO (European Peer Training Organisation), propose un programme d’éducation interculturelle permettant aux participants de devenir eux-mêmes acteurs dans la lutte contre les préjugés et les discriminations.

Objectifs :

  • Prendre conscience de sa propre identité culturelle.
  • Reconnaître et confronter les préjugés et discriminations sous toutes leurs formes.
  • Comprendre les comportements et les processus d’inclusion et d’exclusion.
  • Développer esprit critique et empathie.
  • Créer des environnements inclusifs.

Méthodologie :

Mise en situation d’expérimentation d’outils d’animation, de jeux interculturels et de méthodes interactives d’éducation interculturelle. Apports théoriques et pédagogiques en lien avec ce que les différents outils questionnent et révèlent.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 24 septembre, 1er, 8,14,21 et 28 octobre 2019, de 09:30 à 16:30, @Peuple et Culture.

 

On les appelle Activistes, Artivistes, Zadistes, Potagistes, Patatistes, Casseurs de pub, Déboulonneurs, Reposeurs, Indignés, Occupy Wallstreet, Nuit debout, Lanceurs d’alertes… ils ont en commun d’agir pacifiquement dans l’espace public pour faire entendre leurs voix et exprimer leur volonté d’une société différente; plus solidaire, plus conviviale...tout simplement plus humaine. Ce sont des femmes et des hommes, de tous âges et de toutes cultures, qui ont choisi de se constituer en îlots de résistance pour répondre, par des actions et des messages d’insoumission, à des situations imposées, des violences étatiques inacceptables. Comme avant eux Henry David Thoreau, Emile Zola, Victor Hugo, Rosa Parks, Nelson Mandela, Gandhi, Vandana Shiva..., ils désobéissent sans agressivité et sans violence.

 Antisociale la désobéissance civile ? Citoyenne, noble et courageuse au contraire ?  Les avis divergent et les jugements rendus par les tribunaux également. En avril 2016, le tribunal de Première instance de Bruxelles condamnait une femme pour avoir tenté d’empêcher l’expulsion d’un homme vers le Congo en se levant dans un avion. Pour sa part, le tribunal de Mons soulignait, en novembre 2015, lors du procès des « bomspotters » que la désobéissance civile contribue au débat démocratique et renforce les institutions.

 La formation vous propose d’explorer différentes formes d’action pacifique et d’aller à la rencontre de quelques acteurs.

Objectifs

  • Développer sa connaissance de la désobéissance civile pacifique.
  • Explorer diverses formes de désobéissances citoyennes non violentes.
  • Analyser des pratiques, questionner des comportements et évaluer les risques.
  • Découvrir des outils.
  • Elargir ses capacités d’agir citoyennes.

 

Dates

Les 24 septembre, 1er, 8,14,21 et 28 octobre 2019, de 09:30 à 16:30.

Public

 Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchand public ou privé.

Paf

60€

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 30 septembre, 1,7 et 8 octobre 2019 - de 9h à 17h, à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 – 4030 Liège

La formation vise à outiller les associations dans la définition, le développement et l’évaluation de projets porteurs du sens du bien commun et de l’intérêt général.  

Objectifs

  • Appréhender les différentes étapes de la conduite d’un projet ;
  • Etablir le plan d’action et le budget.
  • Evaluer
  • Penser ses pratiques et faire le point sur les actions en cours ou déjà réalisées ;

Contenus

Le contenu reprend les différentes étapes du projet et son cheminement partant de la construction jusqu’à l’évaluation :

  • Clarifier son idée ;
  • Dresser un état des lieux ;
  • Définir ses objectifs à court, moyen et long terme ;
  • Bâtir le plan d’action ;
  • Elaborer le budget prévisionnel ;
  • Rechercher des partenaires ;
  • Déterminer les indicateurs et les critères pour évaluer les résultats obtenus pendant et après l’action.

Méthodologie

La formation se développe sur les projets amenés par les participants, elle alterne des temps d’apports théoriques et des travaux pratiques.

Public

Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchands publics ou privé.

Paf.

60€ pour les 4 journées de formation remboursable par le Fond 4S pour les travailleurs relevant des CP 329.02 et 329.03

Dates

La formation se déroulera à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 – 4030 Liège les 30 septembre, 1,7 et 8 octobre 2019 - de 9h à 17h

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 2, 3, 9 et 10 octobre 2019- de 9h à 13h,  à l’Espace CACERES de Peuple et Culture- rue du Beau Mur, 45- 4030 Liège.

Objectifs

La formation vise à outiller les ASBL qui ont l’obligation légale de tenir une comptabilité en partie double et notamment toutes celles qui emploient du personnel sous statut A.P.E. Elle permet de comprendre les fondements de la comptabilité en partie double et de préparer, le cas échéant, le travail comptable qui sera réalisé par un professionnel.

Contenus

 

  • Cerner les grands principes de la comptabilité en partie double ;
  • Utiliser le plan comptable minimum normalisé et comptabiliser les écritures courantes ;
  • Etablir le journal des opérations, le budget prévisionnel et le plan de trésorerie ;
  • Collecter et classer les pièces comptables ;
  • Établir le bilan et le compte de résultat.

Méthodologie

La formation alterne de courts exposés théoriques suivis d’échanges et des exercices pratiques.

Public

Les travailleurs et responsables salariés et bénévoles d’ASBL des secteurs associatif et non marchand public et privé.

Paf.

15€

Dates

La formation se déroule à l’Espace CACERES de Peuple et Culture- rue du Beau Mur, 45- 4030 Liège les 2, 3, 9 et 10 octobre 2019- de 9h à 13h

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter